Aménagement de combles : le guide complet

JDM_24062022_1255.jpgChristine & Léa - loft conversion to bedroom in Antony, France
Transformer les combles de votre maison est l’opportunité d'exploiter son potentiel caché. En aménageant cet espace souvent négligé, vous pouvez augmenter la surface habitable de votre logement et rehausser sa valeur. Quelles sont les étapes clés de ce projet ? Quel budget prévoir ? Quels sont les aspects réglementaires et techniques ? Toutes les réponses dans ce guide spécial « aménagement de combles ».
Points clés
1.Évaluation de la faisabilité et respect des réglementations

Avant tout aménagement de combles, procédez à une inspection technique détaillée et veillez à la conformité aux réglementations locales pour garantir la viabilité du projet avant travaux.

2. Choix du type de conversion adapté aux besoins et contraintes

Sélectionner le type de conversion de vos combles - que ce soit par l'ajout de lucarnes, la modification de la toiture, ou la surélévation - doit répondre à vos attentes tout en considérant les limitations structurelles de votre habitation.

3. Considérations de design, d'isolation, et de ventilation

Un design réfléchi, allié à une isolation et une ventilation efficaces, transforme les combles en un espace de vie confortable, lumineux et esthétiquement agréable.

Planifier votre aménagement de combles : les premiers pas

Avant de démarrer les travaux, commencez par évaluer la faisabilité de votre projet d’aménagement de combles.

Évaluer la faisabilité

La première question à se poser est : mes combles sont-ils aptes à être transformés ?

Cette étape nécessite une inspection détaillée de la charpente, de la hauteur sous plafond, de la surface de plancher et de sa résistance.

Une structure solide et un espace suffisant sont indispensables pour envisager sereinement la suite du projet d’aménagement de vos combles.

Aménagement de combles : que dit la loi ?

Saviez-vous que la transformation des combles est soumise à des règles précises ?

Entre déclaration préalable de travaux et permis de construire, les démarches administratives varient selon l'ampleur de votre projet et les spécificités locales :

  • Pour des combles aménageables, vous n'avez pas d'autorisation à demander, car la surface de plancher existe déjà.

    Les combles sont dits « aménageables » lorsqu’ils présentent les caractéristiques suivantes :

    • Hauteur sous plafond de plus d'1,80 m,
    • Plancher résistant à la charge d'une activité humaine,
    • Charpente qui n'encombre pas l'espace.

    Toutefois, si votre logement se trouve dans le périmètre de protection d'un plan de sauvegarde, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux.1

  • Pour des combles non aménageables, la surface existante est considérée comme non aménageable et ne constitue pas de surface de plancher. 2

    Les combles sont dits « non-aménageables » quand ils présentent ces caractéristiques :

    • Plancher qui ne résiste pas à la charge d'une activité humaine,
    • Charpente qui encombre l'espace.

    Si vous modifiez ces critères pour aménager les combles, vous créez de la surface de plancher lorsque la hauteur sous plafond dépasse 1,80 m.

    Dans ce cas, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux en mairie (ou via le BASU si vous vivez à Paris).

    Bon à savoir : quelle que soit votre situation, si vous créez une ouverture sur votre toit ou si vous changez vos fenêtres de toit par un autre modèle, vous modifiez l'aspect extérieur du bâtiment. Vous devez donc déposer une déclaration préalable de travaux. Vous pouvez effectuer vos démarches pour remplir la DP à partir du site service-public.fr.

Actualiser votre assurance habitation

L’aménagement de vos combles modifie la structure de votre maison, augmente la surface habitable (par l’augmentation de la surface de plancher), et accroît sa valeur mobilière.

Il est donc important de faire la déclaration de ces changements à votre assureur et de revoir votre police d'assurance habitation. Assurez-vous que votre nouvelle configuration est entièrement couverte en cas de sinistre.

Choisir un type de conversion

Comment harmoniser vos besoins en matière d'espace et de fonctionnalité de vos combles avec les contraintes techniques et architecturales de votre maison ?

Voici 3 types de conversion de combles les plus courants pour vous aider à prendre la meilleure décision :

 

1. Lucarnes rampantes ou fenêtres de toit : que choisir ?

La lucarne rampante s’étend le long du versant du toit pour permettre l’entrée de lumière naturelle. Ce type de lucarne est particulièrement adapté aux toits avec une pente élevée.

Toutefois, la lumière y pénètre horizontalement, ce qui réduit la profondeur de pénétration de la lumière et donc son potentiel lumineux, comparé à d’autres solutions.

Les fenêtres de toit ou les verrières balcon VELUX représentent une alternative efficace pour apporter lumière et volume à vos combles.

Par leur position zénithale, les fenêtres de toit maximisent l’entrée de lumière du soleil et améliore l’éclairage naturel des combles. Cette configuration permet aussi de capter plus efficacement la lumière du jour aux différents moments de la journée, et réduire la consommation d’électricité.

La verrière balcon, quant à elle, se distingue par sa structure saillante qui perce la pente du toit et forme une petite avancée verticale.

Ce choix est idéal pour les pièces sous combles qui nécessitent une hauteur sous plafond supplémentaire et un apport lumineux conséquent (chambre, bureau, salle de bain…).

 

2. Conversion d’un toit en croupes en toiture à 2 pans?

Modifier la structure même du toit peut être envisagé pour optimiser l'espace des combles.

Passer d'un toit en croupes (quatre versants) à un toit à deux pans (deux versants) permet de simplifier la structure du toit et d'agrandir l'espace habitable sous les combles.

Toutefois, il s’agit de travaux complexes qui nécessitent l'intervention d'un architecte pour s'assurer de la faisabilité et du respect des normes de sécurité.

 

3. Surélévation du toit

La surélévation est une technique de conversion de combles qui consiste à rehausser la structure existante de votre toit.

Ces travaux augmentent la hauteur sous plafond des combles pour rendre l'espace habitable et ajouter un étage supplémentaire à votre maison.

C'est une solution adaptée lorsque la pente du toit existant est insuffisante pour permettre un aménagement des combles en l'état, ou lorsque l'espace sous toiture est trop limité pour répondre à vos besoins (comme c’est souvent le cas sous une toiture mansardée, par exemple).

Encore une fois, il s’agit de travaux lourds et complexes. Faites appel à un architecte et à une entreprise spécialisée.

Considérations de design : libérez le potentiel créatif de vos combles

Une fois la faisabilité des travaux confirmée et les démarches réglementaires en main, il est temps d’aborder l'aspect le plus excitant de la transformation des combles : le design.

Ce volume unique, avec ses pentes de toit et ses recoins, offre un terrain de jeu créatif sans pareil pour qui sait en tirer parti.

Comment maximiser l'espace de ses combles ?

Les combles présentent souvent un défi en termes d'espace disponible. Mais avec une planification astucieuse et des solutions de design ingénieuses, vous pouvez transformer ces contraintes en atouts.

Pensez à des meubles sur mesure qui épousent les pentes des combles, des solutions de rangements intégrés dans les alcôves, ou encore à l'optimisation de chaque recoin pour un usage spécifique.

L'idée est de créer un espace à la fois beau et fonctionnel, où chaque élément a sa place.

Vous trouverez plus d’idées d’aménagement de combles plus bas dans ce guide !

Quelles solutions d'éclairage pour des combles ?

L'éclairage, naturel et artificiel, peut transformer vos combles en un espace lumineux et chaleureux.

L'intégration de fenêtres de toit ou de lucarnes sous combles peut apporter la lumière naturelle tant désirée et offrir des vues imprenables sur les environs.

Parallèlement, un plan d'éclairage artificiel bien pensé, qui combine éclairage général, d'ambiance et fonctionnel, mettra en valeur les volumes et créera l'atmosphère souhaitée.

Vous vous lancez dans la rénovation de votre maison ? En savoir plus

Aménagement de combles : quelle isolation et ventilation ?

Une bonne isolation des combles est la clé pour rendre votre nouvel espace de vie confortable tout au long de l'année.

Elle minimise les pertes de chaleur de vos combles en hiver et préserve la fraîcheur en été.

De même, une ventilation adéquate garantit un air intérieur sain et évite les problèmes d'humidité.

Privilégiez une ventilation naturelle de vos combles par l’installation de fenêtres de toit, par exemple.

Des fenêtres de toit stratégiquement disposées vous permettront d’aérer vos combles, tout en chassant l’humidité qui s’accumule généralement dans les espaces non aérés (comme c’est souvent le cas dans des combles aménagés). Employez des stratégies de ventilation naturelles, comme la ventilation croisée de nuit, pour rafraîchir votre nouvel espace de vie.

Ne négligez pas ces aspects techniques et intégrez-les dès la phase de conception pour assurer le bien-être de toute la famille.

EN SAVOIR PLUS

Ventiler sa maison et respirer un air pur grâce aux fenêtres de toitEN SAVOIR PLUS

Intégrité structurelle : assurer la solidité de votre projet

Avant de vous lancer dans les travaux de finition de vos combles, assurez-vous que la structure de votre maison peut supporter la transformation envisagée. Cela implique souvent des travaux de renforcement qui doivent être planifiés avec soin.

Évaluer les structures existantes

Voici les points à évaluer pour déterminer si les éléments actuels de vos combles sont adaptés ou s'ils nécessitent des modifications.

  • Intégrité de la charpente : vérifier si la charpente (en bois, en métal, etc.) est en bon état et suffisamment solide pour supporter le poids supplémentaire d’un aménagement de combles.
  • Capacité de charge du plancher : s'assurer que le plancher des combles peut supporter le poids des meubles, des équipements et des occupants sans risque.
  • État des supports : examiner les murs porteurs et les poutres pour détecter d'éventuels signes de faiblesse, de pourrissement ou de dommages structurels dans les combles qui pourraient compromettre la sécurité du projet.
  • Besoin de renforcement : identifier si des renforcements structurels sont nécessaires pour garantir la sécurité et la conformité du projet d'aménagement de combles. Si le projet implique l’ajout de structures lourdes (comme des rangs de parpaings en cas de surélévation du toit), une consolidation des fondations peut être nécessaire.

Conseil d’expert : confiez l’évaluation de vos combles à des professionnels. Ils pourront identifier les besoins spécifiques de renforcement et proposer des solutions adaptées.

Exigences de support

Selon les résultats de l'évaluation, il se peut que des travaux de renforcement soient nécessaires pour assurer la sécurité des combles aménagés.

Les recommandations peuvent inclure l'ajout de poutres, la modification de la charpente, le renforcement du plancher, ou encore celui des fondations de la maison.

Encore une fois, ces interventions doivent respecter les normes en vigueur et être réalisées par des artisans qualifiés, spécialisés dans l’aménagement de combles.

Accès et escaliers : concilier esthétique et fonctionnalité

Dessiner un accès pratique et sécurisé à vos nouveaux combles est un élément important du projet. Un bel escalier peut aussi contribuer à l'esthétique générale de votre intérieur.

Conception d'escaliers

Ajouter un escalier après la construction initiale de la maison pose la question de l'espace disponible pour accéder aux combles aménagés.

Si vos combles comprennent des pièces à vivre, l'installation d'un escalier traditionnel s'impose, avec un palier d'arrivée d'au moins 70 cm de large.

Par ailleurs, on distingue 4 principaux types d'escaliers classiques :

  1. l'escalier droit, simple et économique mais qui exige un espace conséquent avec un mur d'appui de 6 mètres ;
  2. l'escalier quart tournant, qui nécessite un mur d'appui de 7 mètres ;
  3. l'escalier deux quarts tournant, avec un mur d'appui de 4 à 5 mètres ;
  4. et l'escalier hélicoïdal, idéal pour les espaces réduits grâce à un mur d'appui de moins de 3 mètres.

Pour les espaces sous combles particulièrement restreints, l'option d'un escalier à pas décalés ou de type échelle de meunier peut être envisagée.

Toutefois, ces solutions sont moins adaptées pour une utilisation fréquente ou pour des personnes à mobilité réduite, comme les jeunes enfants ou les personnes âgées.

Dans les cas extrêmes, il est possible d'opter pour des marches suspendues, à condition d'avoir un mur porteur en béton ou en parpaings pour les supporter.

Cependant, cette solution est surtout adaptée pour des accès occasionnels à des combles de faible hauteur ou à des greniers, et ne convient pas pour un usage régulier.

Réglementations des escaliers pour un accès aux combles

Quelle taille de trémie, quelle pente, où placer les mains courantes ? Lors de la planification de l'installation d'un escalier d’accès aux combles, prenez en compte les contraintes spatiales pour garantir une montée fluide et sécurisée.

Bien que les normes de sécurité, comme la NF P21-10 d’août 2016, ne soient pas obligatoires pour les résidences privées, leur respect contribue à minimiser les risques d'accidents, qui sont fréquents dans les escaliers.

Ces normes définissent des critères précis pour la sécurité et le confort des occupants de la maison :

  • Hauteur des marches : doit être uniforme, choisie entre 17 et 21 cm.
  • Largeur de la marche (giron) : entre 21 et 27 cm.
  • Hauteur de l'échappée : au minimum de 19 cm au-dessus de l'escalier.
  • Largeur de l'escalier (emmarchement) : doit être supérieure à 70 cm.
  • Hauteur du garde-corps ou de la rampe : au moins 90 cm par rapport au nez de marche, avec une recommandation de 1 mètre sur une mezzanine.

Là encore, il est recommandé de faire appel à un menuisier professionnel qui garantira un accès sûr et confortable à vos combles aménagés.

Électricité et plomberie : vos fondations pour un espace fonctionnel

Intégrer des systèmes électriques et de plomberie dans votre grenier transformé fait de vos combles un espace pleinement fonctionnel, que vous envisagiez d'y aménager une chambre supplémentaire, un bureau, ou une salle de bain.

Électricité dans les combles aménagés

L'installation électrique dans les combles doit être planifiée avec précision pour répondre aux besoins de l'espace en termes d'éclairage, de chauffage, et d'alimentation pour les appareils électroniques.

Cela implique souvent de mettre à niveau le système électrique existant pour garantir sécurité et conformité aux normes en vigueur.

Faites appel à un professionnel certifié pour une installation sûre et adaptée.

Plomberie dans les combles aménagés

Si votre projet inclut l'installation d'une salle de bain ou d'une kitchenette dans les combles, la plomberie devient une composante nécessaire.

La complexité de ces installations varie selon la configuration existante de votre maison et peut nécessiter des travaux pour raccorder vos combles aux systèmes d'eau et d'évacuation.

Une planification minutieuse et l'expertise d'un plombier qualifié sont indispensables.

Chauffage et climatisation : garantir le confort toute l'année

Assurer un climat intérieur agréable dans vos combles transformés est essentiel pour en profiter pleinement, en toute saison.

Systèmes de chauffage

Le choix du système de chauffage doit tenir compte de l'isolation de l'espace et de l'efficacité énergétique.

Les options varient des radiateurs électriques aux systèmes de chauffage central intégrés, en passant par les solutions plus modernes comme le chauffage par le sol.

L'objectif est de trouver un système qui allie confort et économie d'énergie.

Options de refroidissement

En été, la chaleur sous les combles peut vite devenir intenable.

Le premier pas pour anticiper les canicules estivales est de bien isoler votre espace sous les toits. Isoler votre toiture par l’intérieur et/ou l’isoler par l’extérieur vous aidera à limiter les échanges de température entre intérieur et extérieur.

Ensuite, comme vous l’avez vu plus haut, prenez en compte la ventilation naturelle pour aérer vos combles tout en chassant l’humidité.

Et si vous vivez dans une région particulièrement chaude, prévoyez des solutions de refroidissement, comme des climatiseurs split (ou pompes à chaleur air-air) ou des ventilateurs de plafond, si la hauteur sous plafond vous le permet en toute sécurité.

Finitions intérieures : la touche finale de votre aménagement de combles

La phase de finition est l'occasion de personnaliser votre nouvel espace et de lui donner caractère et style.

Murs et plafonds

Le choix des matériaux et des finitions pour les murs et plafonds a un impact sur l'aspect et l'atmosphère de vos combles aménagés.

Des peintures claires peuvent aider à agrandir visuellement l'espace, et des teintes plus foncées lui donneront un aspect plus intimiste.

Des éléments en bois ou des poutres apparentes peuvent ajouter du charme et de la chaleur.

Options de revêtement de sol

Le sol de vos combles doit être à la fois esthétique et pratique.

Les options populaires incluent le parquet pour sa chaleur et son élégance, ou le stratifié pour sa résistance et sa facilité d'entretien.

Choisissez un revêtement adapté à l'usage de vos combles et au style que vous souhaitez créer.

Ne négligez pas non plus l’isolation du sol de vos combles pour gagner en confort thermique dans toute la maison !

Meubles et rangements : optimiser l'espace combles intelligemment

L'aménagement des combles est l'occasion idéale de réfléchir à des solutions de rangement intelligentes et à la sélection de meubles adaptés à l'espace réduit et aux formes uniques.

Solutions de rangement intégré

Tirez parti des sous-pentes et des recoins de vos combles pour créer des rangements sur mesure qui s'intègrent parfaitement à l'espace.

  • Étagères personnalisées : adaptez les étagères aux angles et pentes du toit pour ranger livres, décorations ou boîtes de manière organisée et maximiser l'utilisation de l'espace vertical disponible.
  • Placards sous-pente : utilisez l'espace sous les pentes de toit pour installer des placards. Avec des portes coulissantes ou battantes, ces placards peuvent accueillir vêtements, linge de maison et autres objets volumineux, tout en restant discrets et accessibles.
  • Tiroirs dissimulés : intégrez des tiroirs dans les marches d'un escalier ou sous les zones basses des combles pour un rangement caché. Une manière astucieuse de profiter de chaque recoin pour du stockage supplémentaire sans encombrer visuellement l'espace.
  • Niches murales : créez des niches dans les murs pour exposer ou ranger des objets. Celles-ci n'empiètent pas sur l'espace de vie et ajoutent un élément design unique à vos combles.

Sélection de meubles

Choisissez des meubles qui complètent la fonctionnalité de l'espace tout en conservant une esthétique cohérente avec le reste de votre intérieur.

Privilégiez du mobilier modulable ou multifonctionnel pour maximiser l'usage de l'espace sans le surcharger et qui peuvent être ajustés ou déplacés selon vos besoins.

Par exemple, un lit avec rangement intégré, un bureau pliant, ou un canapé convertible peuvent être des choix judicieux pour des combles à usages multiples.

Estimation des coûts : préparer votre budget pour la transformation

Une planification financière rigoureuse est la clé d’une transformation de combles sans (trop de) mauvaises surprises.

Aménagement de combles : quel budget prévoir ?

Pour évaluer le coût global des travaux d’aménagement de combles, décomposez votre projet en postes de dépense : structure, isolation, électricité, plomberie, chauffage, finitions, etc.

Comparez les prix des devis et assurez-vous de l’étendue des prestations que vous proposent les professionnels.

Vous aurez alors une vision claire des coûts et de la priorisation des interventions. N'oubliez pas d'inclure une marge d’au moins 20 % pour les imprévus.

Astuces pour économiser

Rechercher des solutions alternatives moins coûteuses sans compromettre la qualité peut s'avérer payant.

Par exemple, opter pour des matériaux de réemploi ou effectuer certaines tâches vous-même peut réduire le budget de votre aménagement de combles.

Bon à savoir : certains travaux peuvent ouvrir droit à des aides pour la rénovation énergétique. Lisez notre article : Aménagement des combles : toutes les aides financières.

Engager des professionnels : l'importance de choisir les bons experts

Pour garantir la qualité et la conformité de votre projet, entourez-vous de professionnels compétents et fiables.

Sélectionner les entrepreneurs

Choisissez des artisans ayant une expérience avérée dans les transformations de combles.

Demandez à voir des exemples de projets similaires, vérifiez leurs références et assurez-vous qu'ils disposent des assurances nécessaires (garantie décennale et responsabilité civile professionnelle, entre autres).

Un bon professionnel saura vous conseiller et adapter le projet d’aménagement de combles à vos besoins dans le respect de votre budget.

Astuce : pour trouver le bon entrepreneur, rien ne vaut le bouche à oreille. Si un ami ou un voisin ont eu des expériences de qualité avec un artisan, soutirez-leur ses coordonnées ! Seul inconvénient potentiel : les bons artisans sont très demandés et il pourra être difficile d’obtenir une date de chantier avant plusieurs mois.

Gestion du projet

Une bonne communication avec vos entrepreneurs est déterminante pour le bon déroulement de votre projet d’ aménagement de combles.

Définissez clairement vos attentes, les délais, et le budget dès le début.

Un suivi régulier des travaux vous permettra d'ajuster le tir en cas de besoin et de vous assurer que le projet avance comme prévu.

Auteur

L'équipe éditoriale VELUX

Publié

mai 9, 2024

Partager

Sources

  1. Article R421-17 du Code de l’urbanisme
  2. Articles L421-1 à L421-9, R421-11 et R421-14 du Code de l’urbanisme

Articles liés

Une chambre douillette et bien éclairée avec un lit confortable, des murs en briques apparentes et une fenêtre Velux qui laisse entrer une lumière naturelle abondante.
Isolation des combles : quelle est la meilleure solution ?
L’isolation des combles garantit un confort thermique optimal sous votre toit et dans toute la maison. Elle permet aussi de réaliser des économies d’énergie et de réduire la facture d'énergie. Sans isolation, 30 % de la chaleur s’envole par le toit. Quelle est la meilleure isolation pour les combles ? Comment isoler des combles ? Quels matériaux choisir ? Pour quel budget ? Suivez le guide !
Lire l'article complet
_ASE2333.jpg
Comment entamer la rénovation de vos combles?
Rénover et aménager vos combles est un projet important qui vous permet de récupérer de l’espace et donne une plus-value à votre maison.
Lire l'article complet
JDM_25072023_486.jpgEleonore - kitchen and living room renovation, Paris, France
Crédits d'impôts et subventions : toutes les aides financières pour l'aménagement des combles
Vous voulez rénover votre grenier et le transformer en une nouvelle pièce lumineuse ? Vous pouvez bénéficier d'aides financières.
Lire l'article complet
_ASE9982.jpgSabrina - renovation of home office in 1970's house, Po Valley, Modena, Italy
Comment faire des combles un espace incroyable ?
Rénover des combles est une bonne façon de gagner de l’espace dans votre maison. Améliorez cet espace de vie grâce à la lumière zénithale.
Lire l'article complet
Comment choisir les bonnes fenêtres de toit pour vos combles ?
Il existe une solution VELUX parfaite pour vos combles, quelle que soit la pièce que vous souhaitez créer. Découvrez-la !
Lire l'article complet