Nous avons rencontré Hugues et Dorothée dans leur maison des bords de Seine, à Conflans-Sainte-Honorine, à côté de Paris. C’est une maison en meulière tout en hauteur qui semble s’élever vers le ciel.

Lorsqu’ils l’ont achetée, ils n’avaient qu’un enfant mais la famille s’est agrandie et la maison est devenue trop petite. A leur retour des Etats-Unis où ils ont vécu pendant six ans, ils ont donc décidé d’y faire de gros travaux d’agrandissement pour pouvoir y habiter confortablement avec leurs trois enfants et pour pouvoir travailler de la maison.

Expliquez-nous votre coup de cœur pour cette maison ?

Hugues : « Tout d’abord, nous sommes tombés sous le charme de Conflans qui vit au rythme des bateaux de croisière et des péniches de marchandises qui naviguent sur la Seine. »

Dorothée : « La maison était dans son jus, certes, mais nous avons très vite vu qu’elle avait du potentiel et que nous y serions bien. Il y avait beaucoup de travaux à faire mais la vue nous a littéralement éblouis. »

Qu’avez-vous fait comme travaux pour que votre maison corresponde à votre famille ?

« En fait, à notre retour des États-Unis, la maison nous plaisait toujours mais elle était devenue trop petite pour une famille de cinq. C'est pour cette raison que nous nous sommes lancés dans ce projet de grosse rénovation avec un agrandissement sur le côté ainsi qu’un nouvel étage pour permettre de faire un espace parental et de laisser le premier étage aux enfants. »

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées ?

Hugues : « Déjà, il faut savoir que nous sommes en zone inondable. Nous avions donc des contraintes d'urbanisme et ne pouvions agrandir que de 30 mètres au sol. C’est pourquoi nous avons bâti en hauteur et rajouté un étage. »

Dorothée : « Hugues est un passionné d’architecture et d’innovation. Il s’est consacré corps et âme au projet, apportant chaque jour de nouvelles idées, à tel point que plusieurs architectes ont jeté l'éponge ! Il nous a fallu deux ans pour aboutir à ce résultat et nous sommes enchantés. Je pense qu’avec les contraintes que nous avions, nous n’aurions pas pu faire mieux. »

Qu’est-ce qui compte le plus pour vous dans cette maison ?

Dorothée : « Pour nous, une maison lumineuse, c'est important. On aime pouvoir vivre sans lumière artificielle le plus longtemps possible. C'est moins fatigant pour les yeux et c'est agréable de voir la lumière du jour le plus longtemps possible. »

Hugues : « Je passe beaucoup de temps à la maison en télétravail et je suis souvent sur des écrans. Il était donc indispensable pour moi d’avoir un bureau dans lequel je me sente bien. Maintenant, grâce aux fenêtres de toit, je profite de la luminosité et de la vue et c’est un confort qui n’a pas de prix. Je dirais que les journées paraissent un petit peu plus courtes quand on a de la lumière naturelle plutôt que de la lumière artificielle. »

Et la vue, est-ce important pour vous ?

Dorothée : « C’est tellement important qu’on a vraiment optimisé au maximum le nombre de fenêtres pour avoir la meilleure vue possible. La Seine est omniprésente quel que soit l'étage où l’on est. On a été très surpris quand on s'est rendu compte qu'on voyait la tour Eiffel et la défense depuis les fenêtres ! Et la nuit, on voit le ciel à travers les fenêtres de toit et c’est un peu comme si on dormait à la belle étoile. »

En quoi votre maison diffère-t-elle des maisons voisines ?

Dorothée : «  Ce qui fait vraiment la différence, c’est le nombre de fenêtres. On en a une quarantaine dans la maison ! On a réussi à pousser les architectes à mettre des fenêtres de toit les plus grandes possibles pour obtenir un maximum de surfaces vitrées. Je pense que c'était vraiment un très bon choix. On a une luminosité incroyable dans la maison et une vue imprenable à tous les étages. La maison est un ovni dans le quartier ! On ne compte plus le nombre de passants qui s’arrêtent pour la regarder ! »

Pourquoi avez-vous choisi la marque VELUX ?

Hugues : « Je travaille pour une société danoise. À chaque fois que je vais au Danemark, il y a des fenêtres de toit VELUX partout, c’est absolument extraordinaire. On en a donc fait installer une quinzaine chez nous et, de notre chambre et du bureau que nous avons créé à côté, c’est un peu comme si on était dans le ciel. »

Et au quotidien, comment vivez-vous ces changements ?

Dorothée : « On a tellement de fenêtres aujourd'hui dans la maison qu'on peut avoir chacun notre espace et que nous ne sommes plus les uns sur les autres. Hugues peut télétravailler de son bureau sans être dérangé par les enfants et profiter de la lumière et de la vue.

Un des moments les plus agréables de la journée, c'est certainement le coucher de soleil avec une vue panoramique sur la Seine et les bateaux.

Nous sommes très satisfaits du résultat. La maison est agréable, facile à vivre. Nous avons vraiment obtenu la maison dont nous rêvions. »

" La vue sur la Seine est devenue notre quotidien."

Imaginez votre chambre

Entrez dans un monde confortable, où la lumière naturelle, l'air frais et des vues à couper le souffle transforment votre maison. Nos experts vous fourniront une proposition sans engagement, incluant un concept de design sur mesure, des images réalistes et un devis clair. Commencez le voyage vers la maison de vos rêves.

Découvrez comment