Isoler sa toiture par l'extérieur : Quels matériaux ? Quelles techniques ?

5I4A6126.jpgMarjorie and Romain's renovation, Bordeaux, France 2023
Vous souhaitez engager des travaux de rénovation pour mieux isoler votre toiture et vous avez bien raison ! Votre toit peut être responsable jusqu'à 30 % des déperditions thermiques toute l'année.
En hiver, la perte de chaleur est synonyme d'inconfort et de factures énergétiques élevées. En été, votre toiture vous protège mal des fortes températures extérieures. Une solution ? Isoler votre toiture par l'extérieur pour gagner en confort toute l'année. Quelles sont les différentes techniques ? Quel matériau isolant est-il le plus performant ? Et combien ça coûte ? Découvrez les réponses détaillées dans notre guide consacré à l'isolation de toiture par l'extérieur.
Points clé

 1. Pourquoi opter pour une isolation de toiture par l'extérieur ?

Une isolation efficace de la toiture réduit les coûts énergétiques et maintient un confort thermique optimal. Elle évite les surchauffes internes en été et limite la déperdition de chaleur en hiver.

 2. Bénéfices de l'isolation par l'extérieur :

Chantier moins contraignant pour les occupants, conservation de l'espace intérieur, élimination des ponts thermiques, régulation de l'humidité, réduction des factures énergétiques, amélioration esthétique et confort acoustique.

 3. Les différentes techniques d’isolation par l’extérieur :

L'isolation entre les chevrons, le sarking et la pose de panneaux sandwich sont des techniques distinctes, offrant chacune des avantages spécifiques en termes de performances et d'adaptation aux besoins de votre toiture.

Pourquoi isoler la toiture par l’extérieur ?

Une bonne isolation de la toiture est indispensable pour assurer le confort de votre maison et réduire les coûts de chauffage et de climatisation. La toiture peut représenter jusqu'à 30% des pertes de chaleur d'une maison1.

En matière d'isolation de toiture, l'un des principaux défis est l'inertie thermique, c'est-à-dire, la capacité d'un matériau à maintenir sa température pour assurer un confort optimal été comme hiver.

En été, le toit accumule la chaleur et la diffuse progressivement à l'intérieur. Vous subissez alors les fortes chaleurs, surtout dans les combles aménagés où se trouvent souvent les bureaux ou les chambres.

À l'inverse, en hiver, un toit mal isolé laisse échapper la chaleur de l'intérieur vers l'extérieur, provoquant des pertes de chaleur et un réchauffement excessif en été. Atteindre une température de confort idéale se fait alors au prix d'une facture énergétique élevée !

Dans ces cas, entreprendre l'isolation de la toiture par l'extérieur est une solution souhaitable. Cette méthode améliore l'efficacité énergétique de votre maison et permet de maintenir une température intérieure stable en réduisant les pertes de chaleur et les gains de chaleur excessifs, pour un confort d'été ou d'hiver optimal.

Une femme regarde par une fenêtre de toit VELUX

Isoler la toiture est essentiel pour assurer le bon confort thermique de votre maison.

Isoler la toiture par l’extérieur ou par l’intérieur ?

L'isolation d'une toiture peut être réalisée soit par l'intérieur soit par l'extérieur. Quel procédé privilégier entre l'isolation intérieure et l'isolation extérieure ?

Ces deux approches d'isolation présentent des avantages et des inconvénients. Cependant, dans certains cas, opter pour l'isolation par l'extérieur peut être plus favorable.

L'isolation de la toiture depuis l'extérieur est recommandée pour ceux qui souhaitent maximiser l'espace habitable sous les combles, que ce soit dans le cadre d'une nouvelle construction ou lors de la réfection de la toiture.

Bien que cette méthode soit plus onéreuse que l'isolation interne des versants, elle peut être envisagée si votre toiture est en mauvais état et nécessite une rénovation. Dans ce cas, les travaux d'isolation et de couverture de la toiture peuvent être réalisés simultanément.

Malgré son coût plus élevé, si cela ne constitue pas un frein financier, l'isolation de toiture par l'extérieur demeure une solution très efficace, assurant un confort d'été ou d'hiver optimal.

7 avantages de l'isolation de toiture par l'extérieur

Isoler la toiture par l’extérieur présente de nombreux atouts en termes de confort de chantier et de performance énergétique. Voici 7 avantages :

1. Chantier moins contraignant

L'isolation de toiture par l'extérieur est moins intrusive pour les occupants. Elle réduit considérablement l'impact du chantier sur la vie quotidienne. Les travaux se déroulent principalement à l'extérieur de la maison, évitant la gêne et les désagréments associés aux travaux à l'intérieur, comme la poussière et le bruit.

Cette approche permet également de combiner l'isolation et la réfection du toit en une seule étape. Vous éliminez alors la nécessité de procéder à des chantiers distincts à des moments différents. Les travaux se déroulent de manière plus fluide et efficiente, tout en minimisant les interruptions de vie pour les occupants de la maison.

2. Optimisation de l'espace

Conserver le volume intérieur des combles est un avantage clé de l'isolation par l'extérieur. Contrairement à l'isolation intérieure, elle ne réduit pas l'espace habitable. Cette pratique est idéale lors de projets d'aménagement de combles où la hauteur sous faîtage est limitée.

Avec l'isolation d’une toiture par l’extérieur, vous pourrez ainsi profiter de l’intégralité de votre logement, tout en étant mieux protégé du froid et des fortes chaleurs.

3. Meilleure performance énergétique et élimination des ponts thermiques

Une isolation extérieure offre une amélioration significative de la performance énergétique d'un bâtiment en agissant comme un rempart contre les pertes de chaleur (rappelez-vous des 30 % de déperditions thermiques qui s'envolent par la toiture).

Cette déperdition est souvent attribuée aux ponts thermiques, des zones spécifiques où la chaleur s'échappe plus facilement et qui compromettent l'efficacité globale de l'isolation. Ces zones de moindre isolation peuvent résulter d'une mauvaise répartition de l'isolant ou d'espaces non isolés, générant ainsi des échanges de température indésirables.

En optant pour une isolation de votre toiture par l'extérieur, vous créez une barrière thermique continue et homogène sur l'ensemble de la toiture. Cette méthode élimine les ponts thermiques et assure une isolation optimale, sans interruption ni discontinuité.

4. Régulation de l'humidité

Le problème majeur d'une isolation défaillante est lié aux risques d'humidité excessive sous votre toiture. Une humidité élevée peut avoir 3 conséquences négatives sur votre domicile et sur la santé de ces habitants :

  1. Elle vous empêche de réguler la température ambiante au sein de votre foyer,
  2. Elle favorise l'apparition de moisissures qui peuvent engendrer des risques pour la santé,
  3. Elle peut provoquer des dommages structurels à votre charpente et/ou votre toiture.
Ainsi, l'isolation par l'extérieur permet de minimiser les risques de condensation et de formation de moisissures à l'intérieur des murs.

L'isolant crée une enveloppe thermique autour de la structure et agit comme une barrière supplémentaire contre l'humidité extérieure, tout en préservant la qualité de l'environnement intérieur.

Ainsi, une isolation de toiture par l'extérieur efficace contribue à réguler le taux d'humidité à l'intérieur des murs et vous évite les problèmes potentiels liés que nous venons d'évoquer.

_ASE0009.jpgSabrina - renovation of home office in 1970's house, Po Valley, Modena, Italy
_ASE9543.jpgSabrina - renovation of home office in 1970's house, Po Valley, Modena, Italy

L’isolation crée une barrière thermique et minimise les risque de condensation.

5. Réduction des factures énergétiques

Un des inconvénients majeurs d'une mauvaise isolation est, évidemment, une inflation des factures d'énergie, et d'électricité en particulier !

Une isolation de votre toiture par l'extérieur limite les échanges de chaleur par le toit. Elle contribue à réduire votre consommation énergétique et à diminuer les factures de chauffage en hiver et de climatisation en été.

6. Amélioration esthétique

Au-delà de ses bienfaits sur l'efficacité énergétique, l'isolation extérieure offre également une opportunité de rehausser l'aspect esthétique de votre toiture et de l'extérieur de votre maison. Elle permet de revitaliser l'apparence de votre habitation grâce à une esthétique moderne et élégante.

Cette méthode peut être envisagée pour donner une nouvelle allure à votre toit tout en préservant certains éléments de la charpente apparents à l'intérieur, si vous souhaitez conserver un aspect plus traditionnel.

Notez enfin qu'une amélioration esthétique de votre toiture peut apporter une certaine valeur ajoutée à votre propriété.

Appartemen parisien avec charpente apparente à l'intérieur.

L’isolation de toiture par l’extérieur peut préserver certains éléments de la charpente apparents à l’intérieur.

7. Confort acoustique amélioré

Dernier grand avantage de l'isolation extérieure de la toiture : elle vous permet d'améliorer le confort acoustique à l'intérieur de votre maison.

L'isolant réduit la transmission des sons provenant de l'extérieur, atténuant les bruits provenant de la circulation, des intempéries, ou des activités extérieures.

Vous vivez dans un environnement intérieur plus calme et paisible, qui favorise le repos et la tranquillité au sein de votre foyer.

De plus, une toiture bien isolée atténue aussi la propagation des sons à l'intérieur de la maison, réduisant ainsi les nuisances sonores entre les différentes pièces.

Ce confort acoustique amélioré est bénéfique pour le bien-être des occupants. Vous profitez d'un espace intérieur plus agréable et propice à la détente, à la relaxation ou à la concentration.

Isolation toiture par l’extérieur : 4 techniques

Il existe quatre approches pour isoler les combles par l'extérieur. L'isolant peut être :

  1. inséré entre les chevrons qui constituent la charpente de votre toiture,
  2. placé au-dessus de ces chevrons, méthode connue sous le nom de méthode du « sarking » ou « voligeage »,
  3. posé directement sur les pannes de la toiture, une technique connue comme « pose de panneaux sandwich » (les pannes sont les pièces qui soutiennent les chevrons),
  4. les caissons chevronnés, des panneaux isolants épais qui offrent une isolation efficace lorsqu'il sont installés côte à côte sur la toiture

Rappel : les chevrons sont des éléments structurels en bois du toit, disposés perpendiculairement aux pannes. Ils relient le haut et le bas du toit, servant de support pour le revêtement.

1. L'isolation entre les chevrons

Il est possible de réaliser une isolation extérieure de la toiture en comblant les espaces qui se situent entre les éléments structurels de la charpente.

En optant pour des isolants en vrac, vous pouvez facilement remplir les caissons de toiture à l'épaisseur désirée. Il s'agit d'une solution pratique, économique et respectueuse de l'environnement.

Pour une isolation à base de bottes de paille, des poutres en dimensions adéquates peuvent être conçues pour réduire les risques de ponts thermiques.

2. Au-dessus des chevrons : le sarking ou voligeage

Le sarking est le procédé d'isolation de toiture par l'extérieur le plus répandu. Il est idéal pour les maisons disposant de combles aménagés.

Le sarking désigne une méthode d'isolation thermique extérieure pour les toits en pente. Cette technique implique l'élévation de la structure du toit pour permettre l'intégration d'un isolant rigide. Dans le langage technique français, ce procédé est souvent appelé « voligeage ».

Le sarking implique la pose d'un revêtement et d'un pare-vapeur au-dessus des chevrons, suivis par des panneaux d'isolant rigide, des panneaux pare-pluie, et un contre-lattage pour fixer la couverture. Si un débord de toit est nécessaire, on pose des contre-chevrons qui serviront à former des caissons remplis d'isolant.

Pour une finition optimale, l'usage de rubans adhésifs est recommandé pour assurer une connexion solide entre les panneaux rigides.

Un grand avantage du sarking est qu'il limite la formation de ponts thermiques car aucun élément porteur n'entre en contact avec l'isolant.

Pour les amoureux du charme des poutres apparentes, le sarking convient particulièrement aux charpentes traditionnelles. La couche d'isolant rigide est installée sur une volige complète, directement sur les chevrons, et laisse apparaître la charpente dans toute sa majesté.

3. La pose de panneaux sandwich

Un panneau sandwich pour l'isolation de toiture est un composé multicouche, intégrant divers matériaux pour créer une unité de toiture complète, prête à être installée directement sur la structure de la charpente.

Chaque panneau sandwich est constitué de deux plaques de profilé qui maintiennent un isolant entre elles, agissant comme un ""sandwich"".

Les panneaux ""sandwich"" sont un atout pour le confort d'été dans vos combles : chaque panneau, directement posés sur les pannes, offre légèreté et facilité d'installation, avec une épaisseur variable de 3 à 20 cm.

Toutefois, notez que cette méthode d'isolation peut altérer l'aspect extérieur de votre maison. Point important : vous devez obtenir l'accord de votre mairie avant de débuter vos travaux de toiture pour éviter tout problème éventuel.

Le coût des panneaux sandwich dépend de la taille du panneau, de sa finition et de ses caractéristiques, notamment l'épaisseur de l'isolant. Les prix fluctuent entre 40 et plus de 130 euros par mètre carré.

4. Le caisson chevronné

Alternatives plus simples au sarking pour l'aménagement des combles par l'extérieur, les caissons chevronnés sont des panneaux isolants épais qui mesurent jusqu'à 6 mètres de long et 2 mètres de large.

Cet isolant est composé de laine de roche, de verre ou de bois.

Les panneaux de type caisson chevronné offrent une isolation efficace lorsqu'il sont installés côte à côte sur la toiture.

Visibles sous les combles, ces panneaux peuvent être personnalisés avec un décor intérieur esthétique.

Attention toutefois, avant d'opter pour les caissons chevronnés comme isolants par l'extérieur, il est important de suivre plusieurs étapes clé, notamment consulter un professionnel de la couverture pour évaluer la capacité de la charpente à supporter leur poids.

Un autre point à noter est que l'isolation acoustique de ce type de caisson n'est pas la meilleure sur le marché et une mauvaise installation peut entraîner des problèmes de condensation et des ponts thermiques.

Toutefois, l'utilisation d'un écran de sous-toiture isolant HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d'eau) peut améliorer l'isolation thermique.

En termes de prix, l'isolation par panneaux de type caisson chevronné coûte en moyenne 150 €/m², pose incluse.

Quel isolant choisir pour l'isolation des combles ?

Pour l'isolation de votre toiture par l'extérieur, plusieurs types d'isolants sont envisageables. Qu’il s’agisse d’un isolant minéral, naturel ou synthétique, le choix d'un matériau sera influencé par deux critères majeurs : son prix et ses performances d’efficacité et de confort thermique.

Pour le choix du matériau d'isolation, nous vous conseillons de faire appel au savoir-faire d'un professionnel spécialisé.

Les isolants minéraux

Les isolants minéraux, comme la laine de roche et la laine de verre, offrent une gamme variée de formats. Vous les trouverez notamment sous forme de panneau ou d'isolant en vrac.

Relativement peu chers à l'achat et recyclables, ils forment une option économique pour l'isolation de votre toiture par l'extérieur.

En plus de leur coût avantageux, ces isolants assurent une performance énergétique fiable, limitant efficacement les pertes de chaleur.

Faciles d'installation, polyvalents, efficaces et durables pour optimiser l'isolation de votre bâtiment, ils constituent des choix populaires.

Les meilleurs isolants minéraux pour toiture et leurs propriétés

Plusieurs types d'isolants minéraux sont couramment utilisés pour l'isolation de votre toiture par l'extérieur, en raison de leurs bonnes propriétés d'isolation thermique et de leur résistance au feu. Voici une liste de ces isolants minéraux :

  • Laine de roche (ou laine de pierre) : fabriquée à partir de roches basaltiques ou de scories de haut fourneau, la laine de roche est très résistante au feu et offre une excellente isolation thermique et acoustique. Son prix va de 5 à 15 € le m².
  • Laine de verre : produite à partir de verre recyclé ou de sable, la laine de verre est légère, facile à installer et offre une bonne isolation thermique et acoustique sous toiture. Son prix : de 3 à 8 € le m².
  • Perlite expansée : la perlite est un matériau volcanique naturel expansé pour former un isolant léger et perméable à la vapeur. Son prix avoisine 190 € le mètre cube.
  • Vermiculite : semblable à la perlite, la vermiculite est un minéral naturel expansé utilisé pour ses propriétés d'isolation thermique. Elle coûte entre 10 et 15 €/m².
  • Verre cellulaire : un matériau recyclable qui offre d'excellentes performances thermiques et une résistance à l'eau, au feu et aux nuisibles. Il maintient ses propriétés isolantes pendant environ 50 ans et se vend entre 10 et 50 €/m² en fonction de l'épaisseur.
  • L'argile expansée : connue pour son isolation acoustique supérieure mais moins efficace pour l'isolation thermique. Elle résiste bien à l'eau et aux nuisibles, et est considérée comme un isolant durable et incombustible. Disponible sous forme de billes au prix de 5 € pour 6 litres.

Les isolants naturels

Les isolants naturels se distinguent par leur simplicité d'installation sur la toiture et leur grande efficacité contre les éléments extérieurs (le froid, la pluie et même les insectes).

Les isolants naturels présentent des avantages sanitaires notables pour les personnes allergiques. De plus, ils se révèlent particulièrement adaptés aux climats chauds grâce à leur capacité appréciable de déphasage thermique. Cette caractéristique leur permet de réguler la température intérieure et d'offrir ainsi un confort optimal tout au long de l'année.

Les meilleurs isolants naturels pour toiture et leurs propriétés

Pour l'isolation de la toiture d'une maison par l'extérieur, plusieurs isolants naturels sont adaptés en raison de leurs propriétés d'isolation thermique, de résistance à l'humidité et de durabilité. Voici ceux qui sont généralement utilisés pour l'isolation des toits :

  • Laine de mouton : elle est efficace pour l'isolation thermique et acoustique des toitures et possède une capacité naturelle à gérer l'humidité sans pourrir. Côté prix, comptez sur environ 25 à 80 €/m², pose incluse.
  • Fibres de bois : les panneaux ou les rouleaux de fibres de bois peuvent être utilisés pour isoler la toiture, offrant une bonne isolation thermique et une certaine perméabilité à la vapeur d'eau. Son prix: autour des 25 à 100 €/m², pose incluse.
  • Laine de chanvre : elle est appréciée pour son isolation thermique et sa capacité à réguler l'humidité, rendant le chanvre adapté à l'isolation des toits. La laine de chanvre coûte entre 20 à 100 €/m², pour une pose professionnelle.
  • Laine de lin : souvent utilisée en combinaison avec d'autres matériaux naturels, la laine de lin est une option légère et efficace pour l'isolation des toitures. Son prix est de 25 à 40 €/m², pose incluse.
  • Paille : dans les constructions écologiques, la paille est parfois utilisée comme matériau d'isolation pour les toits, particulièrement dans les toitures en pente. L’isolation à la paille de blé, par exemple, coûte environ 10 à 20 €/m².
  • Panneaux de liège : le liège expansé peut être utilisé pour isoler les toitures, offrant une bonne isolation thermique et une résistance à la moisissure. Le tarif de l’isolation au liège est compris entre 20 et 100 €/m², pose incluse.
  • Panneaux de roseau : bien qu'ils soient moins communs, les panneaux de roseau peuvent être utilisés pour l'isolation des toitures, en particulier dans les constructions écologiques. Le prix est compris entre 35 et 40 €/m².
  • Cellulose : issue du papier recyclé, la ouate de cellulose est une option populaire pour l'isolation des combles et des toitures en raison de son bon rendement thermique et de sa facilité d'installation (elle est souvent insufflée). Avec la pose, la ouate de cellulose coûte entre 29 et 44 €/m².

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques, sous forme de mousse de remplissage ou de panneaux, sont élaborés à partir de matériaux comme le polystyrène extrudé, le polystyrène expansé ou le polyuréthane.

Leur résistance à l'humidité et leurs propriétés d'isolation thermique sont indéniables. Cependant, exposés à une chaleur estivale directe, ces isolants peuvent montrer quelques faiblesses.

Malgré cela, leur installation aisée et leur efficacité en font des options à considérer sérieusement pour une isolation thermique de qualité.

Les meilleurs isolants synthétiques pour toiture et leurs propriétés

Pour l'isolation des toits par l'extérieur, divers isolants synthétiques sont utilisés, chacun offrant des avantages spécifiques en termes d'efficacité énergétique, de résistance à l'humidité, et de facilité d'installation.

Voici une liste des isolants synthétiques couramment utilisés pour cette application et leurs prix :

  • Polystyrène expansé (EPS) : léger et composé de petites billes de polystyrène, l'EPS est fréquemment utilisé pour son efficacité isolante et sa facilité de mise en œuvre sous toiture. Comptez entre 10€ et 15€/m² en moyenne.
  • Polystyrène extrudé (XPS) : plus dense que l'EPS, le XPS offre une meilleure résistance à l'humidité et à la compression, le rendant idéal pour l'isolation extérieure de votre toit. Envisagez 6€/m² en moyenne.
  • Polyuréthane et polyisocyanurate (PUR/PIR) : ces mousses rigides sont appréciées pour leur haute résistance thermique et leur faible absorption d'eau. Elles sont souvent utilisées sous forme de panneaux ou de plaques. Comptez 20€/m² en moyenne.
  • Mousse phénolique : connue pour sa faible conductivité thermique et sa résistance au feu, la mousse phénolique est utilisée pour l'isolation thermique des toits. Le prix d'un panneau standard commence à 10 €/m² et peut grimper jusqu'à 50 €/m² par article, pose non incluse.
  • Mousse de polystyrène (PS) : cette mousse est légère, facile à couper et à installer, et offre une bonne isolation thermique. Les prix varient de 5 €/m² à 30 €/m², sans la pose

Isolants flexibles, en vrac ou rigides ?

Pour les espaces entre les chevrons ou à l'intérieur des caissons, des isolants flexibles ou en vrac sont adéquats. Parmi leurs avantages : flexibilité d'application, installation rapide, efficacité acoustique, performance énergétique, et réduction des ponts thermiques.

En revanche, pour l'isolation directement au-dessus des chevrons, les panneaux semi-rigides ou rigides sont préférables.

Ils offrent :

  • stabilité et résistance,
  • protection contre les infiltrations d'eau,
  • uniformité de l'isolation,
  • facilité de pose, et sont compatibles avec les revêtements de toit.

Le choix dépend donc de l'endroit où vous souhaitez isoler, de la facilité d'accès, de la performance d'isolation requise, et des préférences en termes de matériaux (naturels ou synthétiques, écologiques, etc.).

Pour l'isolation des toits par l'extérieur, par exemple, les isolants rigides sont souvent préférés pour leur résistance et leur efficacité thermique.

Quelle épaisseur d’isolation pour vos combles ?

Le choix de l'épaisseur d'isolation pour vos combles dépend de plusieurs facteurs, notamment du type d'isolant que vous utilisez et de la performance thermique que vous souhaitez atteindre. En règle générale, voici des épaisseurs recommandées pour différents types d'isolants :

  • Laine minérale : une épaisseur de 16 à 20 cm est souvent recommandée pour assurer une isolation thermique efficace.
  • Flocons de cellulose : une couche d'environ 16 à 21 cm peut être suffisante pour une isolation adéquate.
  • Isolation en polyuréthane : en raison de son efficacité thermique, une épaisseur de 12 à 14 cm peut être nécessaire pour obtenir de bonnes performances d'isolation.

Cependant, il est essentiel de prendre en compte d'autres éléments, tels que la région géographique, les normes en vigueur, les spécifications du fabricant de l'isolant et les recommandations d'un professionnel pour déterminer l'épaisseur optimale adaptée à vos besoins spécifiques d'isolation de toiture.

Coût d'isolation extérieure de toiture

Le coût pour améliorer l'isolation de votre toit varie selon la qualité des matériaux, la superficie et la méthode d'isolation choisie.

En moyenne, l'isolation de toiture peut osciller entre 28€ et 240€ par mètre carré. L'isolation d'une toiture par l'extérieur est généralement plus onéreuse, entre 80€ et 240€ par m².

Cependant, des techniques comme le sarking ou les caissons chevronnés peuvent offrir des avantages supplémentaires, comme une protection renforcée contre les éléments extérieurs et des économies substantielles sur vos factures énergétiques à long terme.

Avant de commencer les travaux, nous vous conseillons de demander un devis aux professionnels, qui pourront vous conseiller en fonction du type de projet et d'intervention.

Renseignez-vous sur les aides financières

Lors de l'élaboration de votre budget pour la rénovation de votre toiture depuis l'extérieur, informez-vous sur les aides financières disponibles pour soutenir votre projet.

Parmi ces aides, MaPrimeRénov se démarque comme une initiative de l'État pour soutenir les propriétaires désireux d'effectuer des travaux de rénovation énergétique au sein de leur résidence. Cette aide est conçue pour alléger le poids financier des rénovations et encourager l'amélioration de l'efficacité énergétique des habitations.

Cependant, explorez également d'autres programmes d'incitation financière qui pourraient être disponibles au niveau local, régional ou à travers des initiatives sectorielles.

_ASE1712.jpg

Les aides financières peuvent rendre vos projets de rénovation plus accessibles et plus abordables.

Conseils finaux : isoler sa toiture de l'extérieur

Faites appel à un spécialiste

L'isolation des combles ou de la toiture depuis l'extérieur est une tâche spécialisée qui implique de retirer le revêtement de toiture pour installer des panneaux porteurs comprenant le support ventilé pour la couverture, l'isolation, et éventuellement la sous-face décorative intérieure.

En raison de la complexité et de la technicité inhérentes à ce type de travail, il est impératif de confier cette tâche à un professionnel aguerri disposant des compétences et de l'expérience requises pour mener à bien ces travaux.

Cette approche assure la qualité de l'installation et la conformité aux normes de sécurité, tout en minimisant les risques d'erreurs coûteuses.

Opter pour des solutions de bricolage (DIY) est fortement déconseillé, car cela pourrait compromettre l'efficacité de l'isolation et entraîner des problèmes structurels, altérant la performance globale de la toiture et de l'isolation.

Faire appel à des experts garantit une exécution précise, conforme et durable de l'isolation des combles ou de votre toiture depuis l'extérieur.

Soyez conscient des inconvénients

Isoler la toiture depuis l'extérieur présente certains inconvénients qu'il est essentiel de prendre en considération.

  • Cette démarche requiert le dépôt d'une déclaration de travaux, ce qui peut représenter une formalité administrative supplémentaire.
  • L’isolation des combles ou de la toiture depuis l’extérieur implique généralement le remplacement temporaire de la couverture de toit en ardoises ou en tuiles au cours des travaux d'installation. Cette étape nécessite de retirer la couverture et de la replacer une fois l'isolation terminée.
  • Cette technique d'isolation n'est pas universellement compatible : elle peut ne pas convenir à tous les types de toitures, notamment aux architectures historiques ou anciennes. De plus, elle peut être incompatible avec certains éléments, tels que les volets battants ou certaines ouvertures de toiture.

Comment isoler un toit-terrasse ?

Un toit-terrasse est une terrasse installée sur un toit plat. Son inclinaison doit être supérieure à 1 % et inférieure à 5 % pour permettre l'évacuation de l’eau et éviter toute stagnation.

Si vous avez un toit-terrasse, comme l'Île-de-France qui en regorge, isolez-le afin de préserver son imperméabilité et garantir une isolation thermique optimale pour l'intérieur de votre maison. Les toits plats requièrent une isolation différente de celle des toitures classiques.

Isoler un toit-terrasse peut être réalisé soit par l'extérieur soit par l'intérieur. Toutefois, l'isolation extérieure demeure la solution la plus appropriée.

Vous disposez de quatre options pour isoler une toiture-terrasse :

  • Méthode conventionnelle ou toiture chaude : l'isolation est placée sur la structure, avec un pare-vapeur entre l'isolant et l'étanchéité qui permet la transformation de la toiture en terrasse sans nécessité de lester l'isolant.
  • Isolation inversée : dans cette technique, l'isolant est positionné au-dessus du revêtement d'étanchéité. Il doit être collé ou lesté avec du gravier.
  • Toiture froide : moins courante, cette isolation se place à l'intérieur du logement sous la toiture plate, exigeant toujours une étanchéité extérieure.
  • Isolation végétale : elle comprend plusieurs couches, dont un support porteur et un complexe de végétalisation. Elle offre un résultat moderne, esthétique, naturel et respectueux de l'environnement.

L’épaisseur d’isolation varie selon le matériau choisi. Dès 17 à 23 cm pour la mousse phénolique ou résolique, jusqu’à 38-50 cm pour le verre cellulaire.

Si vous disposez d'un toit-terrasse, faites appel à des professionnels pour trouver la meilleure approche d'isolation de votre toiture

Le bon moment pour considérer les fenêtres VELUX

Isoler des combles depuis l'extérieur dans le cadre d’une rénovation globale vous permet d'améliorer une isolation existante jugée insuffisante.

Cependant, une augmentation de l'épaisseur de la toiture peut entraîner une réduction de la luminosité à l'intérieur.

Pour pallier cela, pensez à déplacer vos ouvertures.

Les fenêtres de toit VELUX représentent une option moderne et efficace pour maximiser l'entrée de lumière naturelle dans votre espace, améliorer la ventilation et l'aération, agrandir l'espace habitable, rehausser l'esthétique de la maison et accroître sa valeur.

Ces fenêtres offrent également une isolation thermique et acoustique de qualité, améliorent le confort thermique. Elles contribuent à conserver la chaleur à l'intérieur pendant l'hiver et à réduire les bruits extérieurs pour offrir une meilleure qualité de vie2.

Qu'il s'agisse d'ajouter une fenêtre de toit pour la première fois ou de remplacer des fenêtres existantes, intégrez ces fenêtres lors de l'isolation du toit pour améliorer votre logement.

Besoin d'aide pour votre projet de rénovation ? Obtenez une consultationEn savoir plus
Fenêtre de toit VELUX avec volet semi-abaissé.

Les fenêtres de toit VELUX contribuent au confort thermique de la maison.

Une femme ouvre une fenêtre de toit VELUX.

Auteur

L'équipe éditoriale VELUX

Publié

janv. 22, 2024

Partager

Articles liés

DSC 6458.jpg
Comment améliorer le confort thermique de votre maison en hiver
Jeune couple examinant des documents à un bureau éclairé par une fenêtre de toit VELUX
Isoler votre toiture par l'intérieur : le guide complet
Rénovation de toiture
Velux 200223 Noemie Meijer-4545.tif
Comment améliorer le confort thermique de ma maison
Amélioration
Protéger sa chambre du froid : comment choisir un volet roulant ?
Amélioration