Comment rénover une chambre d’enfant ?

Family of four in the green painted kids room
La chambre de votre enfant n’est plus au goût du jour et manque de lumière ? Sans doute est-il temps d’envisager de la rénover. Chauffage, revêtements, fenêtre de toit, décoration… Voici les points à ne pas négliger pour une rénovation réussie.

La chambre : le petit cocon de vos enfants

La chambre offre des repères essentiels à l’équilibre de l’enfant. Elle constitue aussi, notamment pour les jeunes enfants, un lieu de douceur et de repos. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, elle devient un espace de jeux, de rêveries, mais aussi un refuge. Cet espace doit de ce fait être baigné de lumière naturelle car la lumière naturelle joue un rôle prépondérant dans le développement et l’équilibre de l’enfant. Elle l’apaise, l’aide à mieux se concentrer, joue aussi sur son état de forme, elle lui apporte de la vitalité.

Dès l’âge de 6 mois, un enfant peut avoir sa propre chambre. Et on peut tout à fait installer deux enfants dans la même chambre, surtout s’ils sont petits.

Les étapes de la rénovation d’une chambre d’enfant

Identifier les besoins de mon enfant

Idéalement, la chambre d’enfant sera spacieuse, avec des espaces bien différenciés pour dormir, jouer et travailler. Elle doit également disposer de rangements à hauteur d’enfant pour l’inciter à ranger ses affaires, et de patères pour accrocher facilement vêtements et sacs. Elle est aussi très lumineuse grâce aux fenêtres de toit. La lumière zénithale permettra de répondre à tous ses besoins : des activités aux devoirs d’école, l’ambiance et l’atmosphère y seront idéal pour son épanouissement personnel. Bien sûr, l’aménagement et la décoration devront être adaptés en fonction de l’enfant, de ses goûts et de son tempérament. Si par exemple, votre enfant est un fan de collections en tout genre, prévoyez de nombreux bacs, des coffres et une multitude de boîtes de rangement. Si votre enfant est plutôt calme, rêveur et qu’il adore lire des histoires, aménagez-lui un coin lecture !

Ne faites pas de compromis sur :

  • La lumière naturelle : elle favorise l’apprentissage et augmente les performances scolaires des enfants, qui sont moins fatigués et plus concentrés qu’avec de la lumière artificielle. Les fenêtres de toit ont l’avantage de laisser entrer largement la lumière dans les combles. Vous pouvez en varier la disposition et le nombre pour optimiser l'éclairage naturel dans la pièce et bénéficier ainsi d'une chambre la plus claire possible.
  • Une bonne aération : elle est primordiale pour éviter les mauvaises odeurs et le développement de germes et bactéries. N’hésitez pas à investir dans une fenêtre de toit avec aération sécurisée grâce à un clapet de ventilation. Mieux encore, ajouter à votre fenêtre de toit motorisée la technologie VELUX ACTIVE with NETATMO qui permettra d’aérer la chambre sans avoir à y penser, et sans avoir à se préoccuper du chauffage ou de la pluie. Grâce à ce dispositif, la fenêtre devient autonome et intelligente, elle s’ouvre et se ferme toute seule en fonction de la qualité de l’air intérieur.
  • Les accessoires de fenêtres de toit : N’oubliez pas d’installer un volet roulant électrique ou un store intérieur occultant pour faire le noir et favoriser un bon sommeil, et un store pare-soleil si les fenêtres de toit sont orientées au sud.

Une chambre partagée bien conçue

Dans le cas où deux enfants partagent une même chambre, chacun d’eux doit bénéficier de son espace, identifiable, par exemple, par une couleur différente ou grâce à une séparation légère telle qu’une verrière ou un rideau. Créer différentes zones (sommeil, étude, jeux) permettra aux enfants d’être plus productifs. Pensez à positionner les fenêtres de toit de façon à ce qu’elles illuminent bien chacune de ces zones. N’oubliez pas que la lumière régule l’humeur et donne de l’énergie, solidifie les os et stimule le système immunitaire. De plus, les enfants seront mieux concentrés pour faire leurs devoirs dans une pièce baignée de lumière que faiblement éclairée.

Matériaux et équipements

La rénovation de la chambre de votre enfant commence par l’amélioration du confort. Changez les fenêtres de toit ou installez des fenêtres de toit supplémentaires pour faire largement entrer la lumière du jour. Les fenêtres de toit ont l’avantage d’offrir une lumière zénithale particulièrement agréable. Si la chambre est froide et/ou humide, revoyez l’isolation, et changez le radiateur pour un modèles plus performant et moins énergivore. Si votre enfant souffre d’allergies ou d’asthme, débarrassez-vous de la vieille moquette et posez un parquet ou un sol PVC.

Quel budget ?

Le budget pour rénover une chambre d’enfant varie en fonction des travaux réalisés, de la dimension de la pièce mais aussi de la qualité des matériaux. Pour avoir une idée plus précise du montant à débourser, le mieux et de faire réaliser un devis par une entreprise qualifiée. Petit conseil pratique : avant d’acheter les meubles et de la décoration, le mieux est d’établir une liste des prix, vous disposerez ainsi d’un budget estimatif précis.

Déroulé des travaux

Commencez par les travaux les plus importants : percements, installation de nouvelles fenêtres de toit, isolation et doublage. L’apport de lumière naturelle en plus grande quantité vous incitera peut-être à revoir votre projet de départ. Puis effectuez la mise en peinture et la pose du nouveau revêtement de sol. Terminez par la mise en place des rangements et la décoration.

Autorisations réglementaires

La rénovation intérieure n’est pas sujette au dépôt d’une déclaration préalable de travaux en mairie, sauf en cas de percement en façade ou toiture. Le délai légal pour obtenir l’autorisation est d’un mois. Si les travaux donnent lieu à la création d'une nouvelle pièce supérieure à 20 m², vous devez déposer un permis de construire (délai de 3 mois).

Trouver un professionnel compétent

Pour trouver un bon professionnel, faites fonctionner le bouche-à-oreille. Comparez plusieurs devis. Vérifiez que les entreprises sont bien agréées et possèdent une garantie décennale (notamment pour les travaux en toiture).

Faire les bons choix en décoration

  • Ne lésinez pas sur la qualité du matelas, dont le confort influera sur la qualité du sommeil de votre enfant.
  • Optez pour des couleurs douces (pastel, blanc, beige…) mais ajoutez des pointes de couleurs dans les accessoires, qu’il vous sera facile de changer quand votre enfant grandira.
  • Privilégiez les matériaux naturels et matières saines, avec le moins possible d’émanations de COV et formaldéhyde : meubles en bois massif ou de récup’, linge de lit en coton bio, tapis en laine, peinture naturelle sans solvant.

La fenêtre de toit offre une large vue sur le ciel et sur les alentours, le plus souvent sans vis-à-vis. L’enfant peut ainsi rester connecté à la nature qui l’entoure tout en laissant vagabonder son imagination. Enfin, n'oubliez pas aussi que la lumière naturelle aura un impact immédiat sur son bien-être et sur sa santé au quotidien. Que des avantages dont il serait dommage de se priver !