Résultat

6) Comment motoriser une fenêtre de toit manuelle

Il est de possible de motoriser a posteriori une fenêtre de toit manuelle à rotation.
Les fenêtres concernées sont donc essentiellement les GGL et les GGU, postérieures à l'année 1985.

Les kits sont largement commercialisés. Ils sont
soit électriques (auquel cas le moteur KMG 100(K) doit être accompagné d'un transformateur KUX 110)
soit solaires appelés KSX 100(K), et se suffisent alors à eux-mêmes.

Il y a de nombreuses restrictions comme les fenêtres de petite hauteur (C01/C02/CK01/CK02), la présence de pare-soleil MHL, certains inserts de ventilation (ZOH/ZOL)... c'est pourquoi il faudra se renseigner en magasin, ou auprès de nos équipes (hotline 0806 80 15 15 Service gratuit + prix de l'appel).

Le choix principal résulte dans la génération de fenêtre : les fenêtres à rotation postérieures à l'année 2013, qui présentent donc la lettre K dans le code dimensionnel (exemple MK04) accepteront des moteurs avec la terminaison K (exemple KMG 100K).

Par opposition, les fenêtres antérieures, ne présentant pas de code K dans leur code dimensionnel, utiliseront des moteurs de type KMG 100, sur le même exemple.

Il est à noter que le moteur est débrayable, c'est à dire que, une fois fermée électriquement, la fenêtre peut s'ouvrir à la main, et ce sur 180° (nettoyage de vitre par exemple)

L'article a-t-il été utile?
Oui Non