Construction durable et efficacité énergétique : la philosophie de VELUX

A view to a tree from the bottom
Le saviez-vous ?  Pour atteindre l’objectif de réduction des émissions de CO2 des bâtiments d’ici 2050, plus de 90 % de ceux existants en Europe doivent être rénovés en profondeur. Au service d’un habitat durable depuis sa création, le Groupe VELUX conçoit et apporte des solutions concrètes pour apporter plus de lumière et de ventilation naturelles dans les logements. Mais aussi pour gagner en surface habitable confortable en aménageant et en isolant mieux les combles. Assurer une rénovation globale pour réduire la dépense énergétique, et créer un habitat plus sain, plus agréable et plus lumineux, fait partie de l’ADN du Groupe Velux. Pour réconcilier les besoins de l’homme et de la planète.

Bâtiments durables : construire des maisons pour les personnes

Pour participer à l’amélioration de la santé de ses occupants.  Une maison durable apporte toute la lumière naturelle nécessaire pour procurer du bien-être. Été comme hiver, elle est à la bonne température sans surchauffe, ni coup de froid. En réduisant son coût énergétique, elle allège d’autant la facture annuelle de la maison. Cette maison durable utilise des ressources naturelles, disponibles et renouvelables. Elle met en avant une faible empreinte carbone, émissions de gaz à effet de serre au cours de sa vie comprises. Elle valorise le principe d’économie circulaire en utilisant des produits et matériaux upcyclés. Elle peut même être conçue de manière à être déconstruite en anticipant une seconde vie. Elle protège donc la planète en arrêtant de puiser dans les matières premières et les ressources non renouvelables. La maison durable est bénéfique bien au-delà du bâti et de ses occupants. Elle participe activement à la lutte contre le réchauffement climatique mais aussi à l’exploitation par le travail de jeunes enfants.

 Générer une ventilation naturelle automatique 4 saisons

Une maison durable intègre une autre notion nouvelle également induite par la récente RE 2020 : le confort d’été, une nécessité. Selon Météo France, les températures qui vont augmenter de trois degrés d’ici 2050 vont multiplier les épisodes caniculaires. Pour l’instant, le réflexe des ménages reste d’acheter une climatisation portable pour se rafraichir. Le plus souvent fabriquée à l’autre bout du monde avec un impact non négligeable sur le transport, elle est souvent très énergivore. Grâce à ce fameux confort d’été, la maison durable met fin à ce gaspi.

Pour rafraîchir à la belle saison et installer le confort d’été, la maison durable utilise des protections solaires motorisées – volets roulants, stores extérieurs, pare-soleil - judicieusement placées devant les fenêtres pour occulter quand il fait chaud. Il suffit d’offrir les fenêtres la nuit pour renouveler l’air et abaisser la température intérieure. Finalement une vieille méthode utilisée par nos grand-mères… Bien avant l’engouement pour la climatisation.  D’un point de vue économique, à l’usage et sur le plan environnemental, ces solutions de protection solaire passive que prône la maison durable sont beaucoup moins coûteuses qu’une climatisation. Avec en plus, le choix éco-responsable d’opter pour des produits fabriqués en France ou en Europe.

L'éclairage naturel et le rythme circadien

Une maison durable doit bénéficier d’un bon niveau d’éclairage naturel, d’une exposition à la lumière du soleil, d’une lumière zénithale si besoin et de l’obscurité la nuit. Pour que l’espace de vie soit bien proportionné et plus grand, il est essentiel de bénéficier d’une vue sur l’extérieur. Regarder son environnement par la fenêtre permet de se ressourcer si la nature s’offre à vous, et de rester connecté aux autres.

Vivre pleinement dans un environnement plus équilibré. C’est également la promesse d’une maison durable. Ouverte sur l’extérieur, baignée de lumière naturelle le jour, occultant correctement les chambres la nuit, elle permet d’observer le passage des saisons, le lever et le coucher du soleil. Elle agit sur notre rythme circadien qui définit toutes les 24 heures l'alternance entre la veille et le sommeil. En le régulant, la maison durable ouverte sur l’extérieur et la lumière naturelle évite le manque de sommeil et d’énergie, comme le célèbre coup de blues hivernal.

Matériaux isolants thermiques innovants pour réduire les consommations à la maison

Aux bienfaits de la lumière, une maison durable ajoute ceux de l’air. Ces produits et matériaux biosourcés sont très faiblement émissifs voire pas du tout émissifs en composés organiques volatils. Mais pour s’assurer que l’air que l’on respire dedans est sain, elle associe une ventilation naturelle à une ventilation double flux. Quand il fait plus froid, grâce à des capteurs cette ventilation naturelle ouvre automatiquement les fenêtres pour chasser le taux de CO2 ou l’humidité lorsqu’ils dépassent des seuils préétablis. En été, elle assure le confort thermique par le rafraîchissement naturel. La maison durable offre un climat intérieur agréable en toutes saisons

L’art de construire durable

Au regard de la RE 2020, et du nombre d’industriels désormais engagés dans une démarche éco-responsable et éco-sociétale, la maison durable est en marche qu’elle soit neuve ou à rénover. C’est un premier pas… de géant. Pour autant, la dimension durable d’une maison dépend aussi de l’usage que l’on en fait. Alors vous aussi engagez-vous pour que votre cocon de bien-être et de bien vivre en bonne santé contribue à préserver l’environnement de tous.